Ré-écouter Prises de terres. Prises de tête.

Ré-écouter le débat Prises de terres. Prises de tête. Quels choix pour nos espaces franc-comtois

Le sujet de la raréfaction des ressources en général et de l'espace en particulier est bien réel.

Depuis plusieurs années les meilleures terres arables africaines sont massivement rachetées par des investisseurs privés et des Etats manquant de terres et soucieux d'assurer leur autonomie alimentaire.

En Franche-Comté, le sol est moins artificialisé qu'ailleurs avec 6,5% des sols artificialisés en 2011 contre 9,3% en moyenne nationale. Mais cette part progresse. Entre 2000 et 2010 ce sont 8900 hectares de nature qui ont été artificialisés dont 83% du seul fait de l'étalement urbain contre 76% en Franche.

D'ailleurs dans toutes les villes de la région la superficie bâtie pour 100 habitants croit. A Besançon elle a doublé entre 1960 et 2000 passant de 0,6 ha pour 100 habitants à 1,2 ha.

La consommation d’espace en Franche-Comté est elle problématique ? A ce rythme le deviendra-t-elle dans un horizon proche ? Dans l’affirmative, comment préserver l’espace ? Comment inventer et promouvoir des façons de vivre, d’habiter mais aussi de produire qui soit moins consommatrices d’espace ? En échos ou complément à cette problématique quantitative, comment organiser l’espace et ce, avec quelles priorités ?

Les intervenants : Valérie Chartier, Jean-Noël Vivot et Jean-Philippe Antoni (de gauche à droite)

1ère partie - Connaître et comprendre l'étalement urbain en Franche-Comté

Intervention de Jean-Philippe Antoni

2ème partie - Les enjeux... agricoles et autres

Intervention de Jean-Noël Vivot

3ème partie - Lutter contre l'étalement urbain : qui peut faire quoi ?
  • Que peuvent les élus ?
    Intervention de Valérie Chartier et Jean-Noël Vivot
  • Repenser l'habitat. Articulation entre individuel et collectif : que peuvent urbanistes et architectes ?
    Intervention de Valérie Chartier et Jean-Philippe Antoni
  • Repenser l'organisation de la ville pour la densifier ?
    Intervention de Jean-Philippe Antoni

Ecoutez les 2ème et 3ème parties

4ème partie - Le débat avec le public

Next Post Previous Post