Retour - La Savoureuse dans la traversée de Belfort, solutions et ambitions pour une rivière vivante

La Savoureuse est un cours d'eau qui a subi des pollutions de différentes origines ayant mis à mal la qualité de la rivière. Il devient indispensable de reconquérir la qualité de l'eau de cette dernière.

Cette rivière est régie par le SAGE Allan. Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) est nécessaire à l’atteinte des objectifs de la directive cadre sur l’eau, c'est donc un outil indispensable pour traiter de qualité de l'eau.

Elle est déterminée à l'aide de deux grandes familles de paramètres :

  • les paramètres physico-chimiques qui mesurent l'impact des rejets d'origine humaine (assainissement, agriculture, industrie, réchauffement des eaux, eutrophisation, développement excessif de végétaux)
  • les paramètres biologiques - organismes bio-indicateurs de la qualité des cours d'eau (diatomées, poissons, etc.)

La synthèse de données de ces deux familles  permet d'établir l'état écologique d'un cours d'eau.

La Savoureuse a fait l'objet d'un débat le mardi 11 octobre 2016 à la Maison du Peuple de Belfort : "La Savoureuse dans la traversée de Belfort, quelles solutions et ambitions pour une rivière vivante ?". Une quarantaine de personnes y ont pris part (citoyens, élus, professionnels, etc.).

Cette soirée a permis d'aborder différents sujets :

  • les enjeux que présente la Savoureuse et leur prise en compte ;
  • l'analyse d'un retour d'expérience de restauration d'une rivière en zone urbaine et les éléments transposables à la Savoureuse ;
  • les solutions éventuelles et les ambitions pour retrouver une rivière vivante.

Il a alors été identifié que les pressions à traiter pour atteindre les objectifs de bon état pour l'ensemble de la Savoureuse sont :

  • l'amélioration de la continuité - espèces et sédiments ;
  • l'amélioration de la morphologie ;
  • l'utilisation des pratiques alternatives pour stopper les pollutions diffuses par les pesticides ;
  • la réduction des pollutions ponctuelles par des substances hors pesticides (gestion et traitements des eaux pluviales et de ruissellement, traitement des rejets industriels). FNE Franche-Comté, remercie les  acteurs qui se sont mobilisés autour de la Savoureuse, ainsi que ses partenaires financiers (la Région Franche-Comté et l'Agence de l'eau RMC) qui ont permis la réalisation de cette soirée.

Nous vous invitons à réécouter l'ensemble des interventions de cette soirée, à consulter les présentations des différents intervenants, le retour en images ainsi que les parutions dans la presse :

Introduction de la soirée

Marc HANNOTIN, Responsable technique de la Fédération du Territoire de Belfort de Pêche et de la Protection du Milieu Aquatique

Consultez ou téléchargez la présentation en cliquant ici.

Thomas GROUBATCH, Hydrobiologiste, Fédération Départementale de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique du Doubs

Consultez ou téléchargez la présentation en cliquant ici.

Guy PERIAT, Chef de projet, Hydrobiologiste, Bureau d'étude Teleos (Suisse)

Consultez ou téléchargez la présentation en cliquant ici.

Consultez le retour en image : Marc Hanotin Thomas Groubatch Guy Perriat

Téléchargez l'article de presse en cliquant sur le lien ci-dessous :

Téléchargez l'article de l'EST RÉPUBLICAIN du mercredi 12 octobre 2016

Next Post Previous Post